Divorcés il y a 4 ans de cela, Angelina jolie et Brad Pitt ne sont toujours pas parvenus à se mettre d’accord sur les termes de leur divorce. En effet, au mois d’août de l’année passée, tandis qu’Angelina Jolie a tenté de discréditer le juge privé qui s’occupait d’arbitrer son divorce avec Brad Pitt, l’acteur l’a accusé de vouloir ralentir l’issue de la procédure. L’équipe juridique d’Angelina Jolie avait déposé une requête demandant la disqualification du juge privé au sujet de leur demarche de divorce.

En effet dans le dossier de la Cour supérieure de Los Angeles, les avocats de la comédienne ont accusé le juge d’entretenir une relation d’affaires avec l’un des avocats de Brad Pitt. « Dans ce contexte, le cri soudain de partialité judiciaire d’Angelina Jolie sent la mauvaise foi et le désespoir, sans parler du mépris insouciant des règles de procédure visant à éradiquer les huissiers de justice légitimement en conflit », annonçait la réponse juridique de Brad Pitt.

Brad Pitt serait alors prêt à couper tout lien avec la mère de ses enfants, Angelina Jolie. Il n’aurait plus aucune pitié pour elle. L’interprète de Maléfique aurait également menacé de déménager à Richmond, dans la banlieue sud de Londres, avec leurs enfants. «Elle pense qu’il s’agit d’un environnement parfait pour eux, d’un point de vue culturel et éducatif », a dévoilé un témoin qui voulait garder son anonyme au Mirror, le 15 août.

« Un scénario possible serait qu’elle garde les enfants durant plusieurs mois au Royaume-Uni, et qu’ils puissent rentrer voir Brad durant de plus longues périodes», a confié un intime. Début septembre, Brad Pitt aurait quant à lui porté le coup de grâce à son ex-épouse en séjournant avec sa nouvelle fiancée, la reine des podiums allemande Nicole Poturalski, au château de Miraval, une propriété de 400 hectares estimé actuellement à 50 millions d’euros, où il avait épousé Angelina Jolie en 2014. D’ailleurs, leur escapade se déroulait le jour de cet anniversaire de mariage. Ce qui aurait gravement énervé l’actrice.

En réalité, Angelina Jolie aurait oblige à ce que son ex-mari soit soumis à une quarantaine après son retour d’un voyage à l’étranger. Elle se soucierait pour la santé ses enfants. Egalement, après avoir voyagé en France avec sa nouvelle fiancée bien qu’il a la crise sanitaire, Brad Pitt n’est pas autorisé à revoir ses enfants durant un certain temps. Mais ce dernier en a assez de se faire dominer et décide d’attaquer.

Public annonce particulièrement que Brad Pitt a bien préparé le procès qui l’oppose à Angelina Jolie et qui a commencé dernièrement. En pour obtenir la garde partagée de cinq de leurs enfants, l’acteur va sortir l’artillerie lourde : il va appeler à la barre des psychologues, des agents de sécurité et même une ex collègue d’Angelina Jolie. Le but? Salir la réputation d’Angelina Jolie.