Brigitte Macron vient de perdre son premier amour l’année passée. Une triste nouvelle qui venait donc compromettre les fêtes de Noël et qui a énormément affligée la fille du couple. Après avoir donné son avis sur la prise de poste d’Éric Dupont-Moretti au ministère de la justice, Tiphaine Auzière, avocate, a affirmé à la presse la mort de son père l’hiver passé. Brigitte Macron, qui était en vacances avec son époux Emmanuel Macron, ne s’était donc pas rendue à la cérémonie pour lui rendre hommage.

Dans le dernier numéro de Paris Match, nous apprenons des nouvelles informations concernant André-Louis Auzière. Le magazine annonce que « On s’étonne qu’elle parle peu de son père, un banquier du crédit du Nord, décrit comme effacé, un gentil sur lequel tout semble glisser ». Le père de Tiphaine paraissait être un homme simple et silencieux, qui ne parlait pas trop et qui faisait preuve d’une grande discrétion. A la suite de son divorce, il était de plus resté dans un endroit que personne n’avait connaissance et avait longtemps été recherché par les journalistes qui auraient bien aimé l’interviewer.

En effet, l’homme, qui apparaissait très sévère, ne souriait pas souvent comme son ex-femme Brigitte. L’article dévoile qu’André-Louis Auzière « est revenu habiter à Paris, toujours plus détaché, à l’aube de ses 70 ans, plus flegmatique, avec son humour british, du genre à dire qu’il a pris l’air parce qu’il a ouvert la fenêtre ».

Son décès est resté aussi discrète que le reste de sa vie car il est mort dans la plus grande discrétion. Paris Match décrit l’ex-mari de la première dame comme un homme simple : « effacé, un gentil sur lequel tout semble glisser, un taiseux, grand joueur de casino, loin d’avoir hérité de la joie de vivre de son ex-femme ». On apprend donc que nonobstant sa grande timidité et son attachement pour la solitude, André-Louis Auzière paraissait être accro aux jeux d’argent et qu’il passait tout son temps dans les casinos.

C’est après une longue bataille contre la maladie qu’il est enfin mort à l’hôpital Georges-Pompidou l’année passée.

Il aura réussi à garder tout le secret sur sa vie jusqu’à sa mort. Il reste sûrement encore plusieurs choses à apprendre sur cet homme très discret.