Eric, le fameux candidat originaire de Bretagne, a laissé une trace ineffaçable à travers l’émission les « 12 coups de midi », présentée par Jean-Luc Reichmann. Son parcours n’a laissé personne indifférent, mais finalement, le nouveau maître de midi a passé une très belle aventure, D’après ses mots. D’ailleurs, cela se ressentait et à cette époque l’émission rencontrait des audiences extraordinaires.

Avec des connaisses très développées, le nouveau maître de midi a su franchie les étapes grâce à son travail acharné et son immense détermination. Cependant, ce succès a malheureusement engendré des critiques et le moins que l’on puisse dire c’est que ces haters n’ont pas été tendres avec lui. Des critiques qui n’ont pas laissé indifférent l’heureux papa de deux enfants.

« Cela ne m’empêche pas de ressentir des choses. Je diffuse quelque chose d’un peu froid, j’en suis conscient, et cela ne me pose aucun problème. Ce qui fait un peu mal, c’est quand on m’accuse de tricherie, quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance, ce genre de choses, ou quand il y a quelque chose d’écrit sur mon écran. », avait expliqué le candidat lord de l’émission à succès.

Et d’ajouter que «  la production ne lui faisait pas bénéficié de questions simples pour qu’il devienne le nouveau maître de midi. ». Il ne supportait plus l’idée que certains pensaient qu’il trichait. Car, ses détracteurs étaient convaincu que la direction lui faisait bénéficier de « questions faciles » pour faire oublier l’ancien candidat Christian Quesada, présentement en prison pour détention d’images pédo-pornographiques et corruption de mineurs.

Récemment, Eric, a tenu à montrer son insatisfaction à cause de la « confiscation de ses gains ». Avec la crise sanitaire, qui a fait des dégâts sur son chemin, le domaine des spectacles est en mode « pause ». Ainsi, Eric n’a pas pu profiter des shows, ce qui a engendre chez lui une grande désillusion.

« J’ai beaucoup de chance, mais quand même : pour une fois que je pouvais prendre l’avion et aller faire un voyage, patatras ! » a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « J’ai gagné un voyage en Italie, ce sera reporté ; j’ai gagné un voyage en Irlande, ce sera reporté… Et puis j’ai gagné des places de spectacle, et tout est fermé ».

Son succès, il l’a doit non seulement à son travail acharné, mais aussi à sa famille et à ses proches qui ont été d’un soutien solide. « J’ai attendu ce moment depuis longtemps, depuis que j’ai dépassé Paul j’y pense, (…) c’est une grande émotion, un grand soulagement, et puis tous les horizons sont ouverts maintenant c’est plus que du bonus », avait-il livré le jour de sa victoire devant des millions de téléspectateurs.