Il y a quelques mois passés, l’humour français était aux prises avec ce que l’on pourrait carrément nommer un grand cataclysme. En effet, l’une de ses figures de proue a été visée par de très graves inculpations.

En effet, ces accusations, elles ont été publiées via un compte Twitter et elles visaient nettement Gad Elmaleh. En effet, d’après ledit compte, il aurait intentionnellement chipé des sketches d’humoristes américains au fil du temps.

Cependant, si cela n’était que des accusations sans fondement, l’histoire n’aurait pas été bien sérieuse.

Ce n’est pas le cas, ici, car image à l’appui, l’internaute a dévoilé de nombreux cas de plagiats évidents de la part de l’humoriste.

Celui-ci a clairement rejeté tout ce qui lui était critiqué dans un premier temps. Mais après un moment et notamment que son comportement en coulisse ait été révélé, il a été obligé d’accepter la vérité.

Par conséquent, il a pris quelques mois de recul, le temps que cette histoire soit oubliée et il a alors officié sur un autre projet en parallèle pendant ce temps, celui de son premier disque de reprise.

De forte accusations
Le problème, c’est que cet opus n’a pas marqué le grand monde et que depuis quelque temps maintenant, il est moqué, surtout sur la toile où les cybernautes ne sont pas affectueux avec lui.

Cependant dernièrement, c’est un chroniqueur de France Inter qui a attaqué son CD en parlant surtout les accusations de plagiat dont il avait été victime il y a désormais quelques mois passés.

Par ailleurs, cette chronique, elle n’est pas du tout passée du côté de Touche pas à mon poste et surtout de Cyril Hanouna qui ne se cache pas d’être un pote de l’humoriste et qui a volé à son secours à cause de cette chronique.

D’après lui, celle-ci est inacceptable et constitue une accusation sans fondée que lui même n’aurait pas digérée s’il était à sa place. D’ailleurs, Gilles Verdez a été plutôt d’avis avec lui.