Dernièrement, les Sussex ont démentis qu’ils projetaient de jouer dans leur propre émission de télé-réalité – Nonobstant la signature d’un contrat fructueux de 200 millions de dollars avec Netflix. Et actuellement, il est invoqué que les tourtereaux envisagent à présent de poster un documentaire révélateur sur le géant du streaming, qui diffusera des images de l’intérieur du palais.

D’après The National Enquirer , le duc et la duchesse de Sussex ont collecté beaucoup de clips «faits maison» tout en vivant avec les Windsors, et actuellement ils sont prêts à les partager – pour le bon prix. S’adressant à la publication américaine, un initié d’Hollywood a pesé sur les rumeurs, confirmant qu’il était normal que le couple ait quelque chose de grand prévu, vu leurs honoraires élevés.

«Tout le monde aime les éléphants et les histoires inspirantes. Mais soyons honnêtes, cela ne rapportera jamais beaucoup d’argent », a indiqué l’initié, en se référant au concert de Meghan à Disney +. Ils ont ajouté: «Mais des images filmées par Meghan et Harry alors qu’ils quittaient« The Firm »? Voilà un spectacle de 200 millions de dollars! »

En effet, l’initié a ajouté par après que si les tourtereaux sortaient un film avec des images inédites, capturées durant leur sortie dramatique, ce serait absolument un «méga succès». Et les affirmations du projet ont sans doute étonné plusieurs plumes royales dans le mauvais sens, des initiés du palais s’interrogeant sans doute comment les amants ont capturé les images présumées. L’une des plus grandes inquietude exprimées par une source royale était de savoir qui apparaîtra dans les clips «secrets».

«Cela pourrait être la trahison ultime ! Cela pourrait brûler le palais de Buckingham au sol », a expliqué l’initié. Nonobstant le refus instantané du prince Harry et sa femme d’apparaître dans une émission de téléréalité, un porte-parole de Netflix a affirmé que le duc et la duchesse de Sussex travailleraient toujours sur plusieurs projets.

«Le couple a déjà plusieurs projets en développement, dont une série documentaire innovante sur la nature et une série animée qui célèbre les femmes inspirantes ». « Mais nous ne divulguons aucun élément de la programmation pour le moment », a indiqué le porte-parole à l’Association de la presse.