Selon la presse britannique, Meghan Markle a été interpellé à Los Angeles. Nos confrères de New Idea ont livré que l’épouse du prince Harry a été arrêté pour cause de manifestation illégale, créant ainsi une situation très troublante pour la monarchie britannique, qui ne s’y attendait pas. Selon l’hebdomadaire, la duchesse de Sussex « semblait laisser entendre qu’elle aurait été prête à rejoindre les manifestants [Black Lives Matter] et risquer son arrestation ».

En effet, les propos récent de l’actrice américaine Meghan sur les réseaux sociaux, montrant qu’il fallait utiliser sa voix «d’une manière que je n’ai pas pu faire récemment» est considéré comme un message sous-entendu envers la reine Elisabeth II et les membres du palais royal, qui lui en ont fait voir des cruelles.

D’après Phil Dampier, un spécialiste des familles royales, Meghan Markle «ne sera pas réduite au silence lorsqu’il s’agira de soutenir des causes qui lui tiennent à cœur. L’apparition de l’ancienne royale senior au sommet virtuel du 19 ème Représente le genre et la politique semble confirmer que Meghan et Harry ne se sentent plus obligés de suivre la tradition royale et de rester en dehors de la politique».

De plus, il est convaincu que ses ambitions sont d’ordres politiques. «Je crois qu’elle s’impliquera de plus en plus dans la politique et pourrait un jour essayer de se présenter à la présidence », a-t-il livré à la publication New Idea. Et d’ajouter : «Parce qu’elle n’est plus une royale britannique, elle est libre de s’impliquer dans toutes les causes qui lui plaisent, et je pense qu’Harry acceptera simplement».

«Je m’attends à voir Meghan au centre de certains mouvements, et elle ne sera clairement pas réduite au silence.», a-t-il ajouté. Durant la comparution de la duchesse de Sussex au sommet, elle a discuté des manifestations de Black Lives Matter et a semblé faire croire qu’elle aurait été prête à rejoindre les manifestants et à risquer son arrestation.

«S’il y a un côté positif à cela, je dirais que dans les semaines qui ont suivi le meurtre de George Floyd , dans les manifestations pacifiques que vous assistiez, dans les voix qui se manifestaient, dans la façon dont les gens assumaient réellement leur rôle … Il est passé de la tristesse à un sentiment d’inspiration absolue, car je peux voir que le vent tourne », a declaré la maman du petit Archie.

La duchesse de Sussex a ajouté qu’elle désirait intégrer le mouvement antiracisme, en indiquant que «c’est quelque chose dont j’ai hâte de faire partie». D’après elle, il est essentiel « de faire partie de l’utilisation de ma voix d’une manière que je n’ai pas pu à ces derniers temps ».