Le réalisateur du troisième volet de la saga OSS 117, Nicolas Bedos, est dorénavant l’homme qui fait trembler les murs de l’Elysée ! Mais cette situation sert de véritable résurrection pour l’ex-trublion du PAF ! En réalité, après une année 2020 parmi les plus obscures de la vie du jeune et talentueux comédien, qui a particulièrement vu disparaître son parrain Jean-Loup Dabadie, sa marraine Gisèle Halimi, son adorable et aimé papa Guy Bedos, et d’autant plus qui l’a vécu la fin d’une longue relation passionnante et remplie d’amour avec l’ancienne Miss météo de Canal + Doria Tillier, Nicolas Bedos a su rebondir et c’est le moins que l’on puisse dire !

En réalité, après toutes ces épreuves compliquées et particulièrement sa rupture avec la célèbre comédienne du film La belle époque, le fils de Guy Bedos a retrouvé l’amour sur l’Île de Beauté auprès de la belle et pétillante Pauline ! Cette dernière, D’après les indiscrétions du magazine Public, travaillerait pour « une entreprise parisienne spécialisée dans les objets d’art et de collection », un milieu bien loin de celui de l’ex-chroniqueur de l’émission « On n’est pas couché » ! Bien que la cavité qui sépare leurs deux milieux sociaux respectifs, leur sentiment et attirance ont été plus forts que tout ! C’est dorénavant ensemble, main dans la main, qu’ils vont avancer et surmonter les épreuves difficiles de la vie. A peine ensemble, et déjà la première d’entre elles pointe le bout de son nez !

Certes, Nicolas Bedos, stimulé par l’amour de cette nouvelle relation, a ainsi lâché au cours des dernières semaines un texte militant à l’encontre des gestes barrières dictés par le Gouvernement d’Emmanuel Macron, pour limiter la propagation de coronavirus en France. L’humoriste a alors  indiqué « Vivez à fond, tombez malade, allez au restaurant, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales ». Des propos qui n’ont pas été apprécié par des autorités publiques, particulièrement du Ministre de la Santé, Olivier Véran, de nombreuses célébrités telles que Christophe Dechavanne et d’autant plus que  l’entourage d’Emmanuel Macron ! Un proche du chef de l’Etat

Répond donc  est dit « Le peuple gronde. Un pays où Nicolas Bedos se prend pour Spartacus, faut faire gaffe, ça peut être le début des emmerdes ! ». Attention M. Bedos à ne pas se mettre des gens à dos !