Le fameux chanteur, Renaud est hospitalisé en secret, ne peut pas prétendre d’être complétement rétabli.

En effet, Paris Match l’affichait néanmoins en forme avec son ex-femme Romane Serda, qui vient de sortir son autobiographie ou elle fait des confidences troublantes. Mais il n’en serait rien. En fait, Renaud ne serait pas encore tiré d’affaire. Cependant, le mal qui le ronge n’a aucun rapport avec l’alcool, et contrairement au bruit de couloir qui se propage, le Phoenix n’aurait pas renoué avec son ex addiction.

Premièrement, ce qui a conduit le fameux chanteur aux urgences de cette clinique spécialisée située tout près de Montpellier est un mal pulmonaire. Plus précisément un emphysème pulmonaire, a annoncé son frère David Sechan. Cette «maladie pulmonaire des voies aériennes distales» se manifeste par «la destruction de la paroi des alvéoles ».

Le chanteur, qui parvenait à consommer deux paquets de cigarettes par jour, manquerait d’air dorénavant après le moindre effort. Egalement, la première chose à faire pour arrêter l’évolution du mal était d’arrêter avec la cigarette. Courant 2019 déjà, David Sechan livrait des révélations sur l’état de santé de son frère.

En effet, ce dernier livrait un autre mal qui touche son frère. Celui de se voir privé de «l’amour de son public». «Quarante ans de vie publique pour un grand timide comme lui, forcément, c’est usant à la longue», annonçait son jumeau qui indiquait qu’au début de sa carrière, l’artiste était «mort de trac» même pour se produire sur de toutes petites scènes tels que des café-théâtres.

Romane Serda, son ex-femme abordait de son côté la psychose du chanteur qui l’aurait poussée à se séparer de lui. A en croire la chanteuse, pendant le temps qu’elle a vécu avec Renaud, ce dernier, était sûr d’être espionné par les Soviétiques, faisait des «crises de paranoïa », et montrait un « besoin permanent d’être au centre de l’attention».

Dernièrement, la chanteuse dit avoir dû se confronter à l’évidence : tout était comme si elle élevait deux enfants. « Un à qui je devais tout apprendre, un autre de 55 ans qui demandait sans cesse que je m’occupe de lui. J’ai compris que pour Malone, pour moi, il fallait qu’on se sépare », expliqué Romane.

Et cela n’a pas suffi, bien qu’ils soient divorcés, à les éloigner l’un de l’autre. « Il est le père de mon fils, il est ma famille. Il sait que je serai toujours là pour lui, même s’il lui a fallu du temps pour accepter l’idée que j’ai un autre homme dans mon existence », confie la chanteuse qui cette fois n’est pas revenue sur les addictions du papa de son fils.