Il y a de cela plusieurs années déjà que l’actualité de notre pays est régulièrement abordée par Yann Barthes et son équipe de journalistes via Quotidien ou encore Le petit journal. En effet, tous les soirs ils nous font un bilan de toutes les infos passées dans la journée se prenant pour un véritable journal, oubliant que ce format est tout à fait différent.

En réalité Quotidien n’est pas un journal. Il est vrai, que Yann Barthes et son équipe jettent leur dévolue sur plusieurs actualités, mais ils s’y engagent et sont assez rigoureux envers eux.

En effet ce qu’ils veulent c’est ridiculiser les personnalités publiques en remettant sur table des phrases ou des actualités contradictoires, fausses ou simplement drôles.

Aussi, l’émission est structuré différemment sachant que celle-ci est constituée de différentes chroniques, a moindre des choses à dire, c’est que cela fonctionne très bien conformément au rendement de l’émission
Un comportement indexé
Nous le savons bien que Quotidien est doué pour remuer le couteau dans la plaie et c’est tout à fait ce qu’ils ont présenté hier en diffusant la partie du conseil municipal de Paris où Rachida Dati fait n’importe quoi !

Lors de ce conseil, elle va à plusieurs reprises couper la paroles à la nouvelle adjointe à la culture qui essaye difficilement de terminer son argumentaire avant de sortir de ses gonds.

Rachida Dati retire alors son masque pour elle aussi se mettre à hurler depuis sa place, un acte qui incitera la colère des internautes, le port du masque étant obligatoire.

Enfin à la reprise de l’antenne, le journaliste expliquera la réaction de Rachida Dati en citant un autre conseiller qui dira en sortant que Rachida Dati n’était là que pour bizutage de la nouvelle adjointe à la culture.